Votre lapin ne mange plus ? Les signes à surveiller et quand consulter en Urgence !

L’une des plus grandes craintes des propriétaires de lapins est la stase digestive, aussi appelée arrêt de transit. Ce blocage complet du système digestif peut être fatal en moins de 24 heures, d’où l’importance d’être capable de repérer les signes avant-coureurs et d’agir vite.

Dans cet article, je vais explorer les signes d’alerte à surveiller chez votre lapin et vous expliquer quand une consultation d’urgence est nécessaire. Je vous donnerais également des conseils précieux pour vous préparer à ce genre de situation et minimiser les risques pour votre lapin.

Signes d’Alerte à Surveiller Chez Votre Lapin

Un lapin en bonne santé a un transit digestif régulier et produit des crottes rondes et fermes en quantité quotidienne. J’ai écris un guide sur les selles de nos lapins. Voici les signes qui doivent vous alerter et vous pousser à surveiller votre lapin de plus près :

  • Diminution de l’appétit et de la taille des crottes: Si votre lapin mange moins que d’habitude et que ses crottes deviennent plus petites et moins nombreuses, c’est un indicateur d’un ralentissement du transit digestif. Ce n’est pas encore un arrêt complet, mais cela nécessite une attention particulière car ça peut rapidement y mener.
  • Comportement anormal: Un lapin qui se comporte différemment de son habitude peut essayer de vous alerter d’une douleur. Faites attention à des signes comme :
    • Un lapin soudainement sale, qui ne prend plus soin de sa propreté.
    • Un changement d’attitude : plus distant ou au contraire plus collant que d’habitude.
    • Des grincements de dents, signe de douleur comme une prostration, pas capable de trouver une position confortable…

Quand Consulter en Urgence

Si vous observez un ou plusieurs des signes suivants chez votre lapin, ne perdez pas une minute et contactez immédiatement votre vétérinaire NAC (Nouveau Animal de Compagnie) habituel ou un service d’urgence vétérinaire ouvert 24h/24 :

  • Refus total de manger, même ses friandises favorites. Un lapin qui a mal arrêtera de manger, c’est un signal d’alerte primordial.
  • Absence totale de crottes ou présence de très petites crottes sèches. Cela signifie que le transit digestif est complètement arrêté, ce qui est extrêmement dangereux pour votre lapin.
  • Inconfort important chez votre lapin: S’il grince des dents, se met à sautiller nerveusement, a du mal à se déplacer ou à uriner, c’est un signe de souffrance et d’urgence vétérinaire.
  • Estomac gonflé dépassant les côtes: Si en palpant doucement les flancs de votre lapin, vous sentez un côté plus gonflé que l’autre juste après les côtes, c’est une urgence vitale. L’estomac distendu est extrêmement douloureux et peut entraîner rapidement la mort de l’animal !

Comment se Préparer à un Arrêt de Transit

La meilleure façon de gérer un arrêt de transit est d’être préparé à l’avance. Voici quelques conseils essentiels :

  • Avoir un vétérinaire NAC attitré et connaître les urgences les plus proches : Faites en sorte que votre lapin soit suivi par un vétérinaire NAC exclusif (en faisant de la route si nécessaire), pour pouvoir le contacter durant les horaires d’ouverture si vous avez un problème. Un check up au moins tous les ans permet aussi de repérer d’éventuelles pathologies qui pourraient entrainer des douleurs (important de le faire faire par un vétérinaire NAC exclusif, formé à détecter les signes très subtils).
  • Faites vos recherches : Demandez à votre vétérinaire NAC les urgences près de chez vous qui peuvent prendre des lapins en urgence. Votre vétérinaire NAC est le mieux placé pour savoir où votre lapin peut bien être soigné en cas d’urgence. Il vaut mieux savoir en avance où aller, plutôt que de chercher dans la panique !

Durant un arrêt, en attendant le vétérinaire

🚨 Appelez le vétérinaire qui suit votre lapin ou les urgences pour voir s’ils peuvent vous prendre dans les heures qui suivent. Il ne faut pas attendre ! Encore ça peut aller très très vite ! Si vous soupçonnez un arrêt de transit chez votre lapin avant de pouvoir l’amener chez le vétérinaire, voici quelques gestes à effectuer en attendant :

  • Réchauffez votre lapin : Ca peut aider de rechauffer le lapin sous une couverture ou avec une bouillotte (dans son espace et ensuite dans la caisse de transport en route pour les urgences). Avec Pasteur je le garde une minute sous la couverture contre moi, s’il veut toujours partir après je le laisse. S’il reste et se détend, c’est qu’il en avait besoin.
  • Favorisez l’hydratation : La déshydratation peut aggraver la situation. Proposez à votre lapin des aliments humides comme de la verdure fraîche. N’essayez jamais de forcer l’hydratation à la seringue sans l’avis d’un professionnel, en effet s’il y a obstruction, cela peut faire plus de mal que de bien au lapin.

Conclusion

En conclusion, la stase digestive chez le lapin est une urgence vitale. Le temps est votre ennemi dans ce genre de situation. En apprenant à reconnaître les signes avant-coureurs et en étant préparé à agir rapidement, vous mettez toutes les chances de votre côté pour sauver votre lapin. N’hésitez jamais à contacter votre vétérinaire NAC ou un service d’urgence dès que vous observez des signes alarmants. Rappelez-vous, une intervention précoce peut faire toute la différence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *