Laitue et lapin : sédatives et toxiques ?

Les rumeurs autour des prétendues propriétés sédatives des laitues chez les lapins ont suscité des inquiétudes parmi les propriétaires de lapins. Cet article vise à dissiper les mythes en examinant les résultats d’études scientifiques récentes.

Laitues sauvages et composés actifs

Il est avéré que certaines laitues sauvages, telles que la Lactuca virosa, contiennent des composés tels que la lactucine et la lactucopicrine (principes actifs de lactucarium) en quantité non négligeable, connus pour leurs propriétés analgésiantes et sédatives. Cependant, il est crucial de comprendre que ces propriétés sont associées aux laitues sauvages et à des quantités spécifiques de ces composés.

Laitue sauvage lapin, laitue et lapin
Laitue sauvage (Lactuca virosa) en rosette (source)

Étude sur les laitues cultivées

Une étude récente a examiné 22 variétés de laitues cultivées, mesurant la quantité de lactucine et de lactucopicrine.

La taux moyen de lactucine et de lactucopicrine des 22 variétés est de 7,9µg/g MS et 78,3µg/g MS respectivement.

Calculs pour un effet potentiel laitue et lapin

On peut estimer que les laitues sont composées en moyenne de 94% d’eau (voir mon article sur la verdure). Les valeurs de l’article sont exprimées en µg par gramme de matière sèche de la plante. On considère que 100g de laitue fraîche est composée de 94g d’eau et 6g de matière sèche (la réalité est plus complexe que ça, mais admettons). En moyenne, nous avons 47,4µg de lactucine et 470µg de lactucopicrine pour 100g de laitue.

Il n’y a pas d’études sur la dose minimale effective de la lactucine et la lactucopicrine. La valeur la plus basse utilisée dans une étude est de 15mg/kg chez la souris pour mesurer son effet anti douleur et sédatif comparé à l’ibuprofène.

Pour atteindre 15mg/kg sur un lapin d’1kg, il faudrait :
– pour la lactucine, 31kg de laitue
– pour la lactucopicrine, 3kg de laitue

Pour un petit lapin d’un kg, il faudra alors qu’il ingère au moins 3kg pour qu’il ressente l’effet analgésiant comparable à 60mg/kg d’ibuprofène. Ce qui est une quantité qu’un lapin d’1kg n’atteindra jamais…

Les nitrates

Certains soulèvent l’idée que les laitues ne seraient pas bonnes car ils sont « riches » en nitrates. Cette inquiétude n’a pas lieu d’être car les nitrates sont naturellement présent dans les légumes, et pas que les laitues. Les nitrate/nitrite posent principalement problème en santé lorsqu’ils sont présents sous forme d’additifs dans les produits transformés.

Conclusion et recommandations

En pratique, les taux de lactucine et de lactucopicrine dans la plupart des laitues cultivées sont négligeables pour induire des effets analgésiants et sédatifs chez les lapins. Aucune étude ne montre que les lapins seraient plus sensibles à ces composés que les autres mammifères.

Les quantités nécessaires seraient excessivement élevées et peu réalistes dans une alimentation quotidienne. Ainsi, il n’est pas nécessaire de faire des distinctions drastiques entre les différentes variétés de laitue tant que l’alimentation des lapins reste variée, incluant une combinaison équilibrée (pour en savoir plus sur l’alimentation en verdure).

Concernant la laitue Iceberg, elle peut donc être donnée aux lapins sans problème. On l’accuse d’être pauvre en éléments nutritifs, mais cela est le cas de toutes les salades (laitues + chicorées). Par excès de zèle, il n’est pas recommandé de commencer l’introduction de la verdure par des salades (en vérité, si vous faites doucement, il n’y aura pas de problème).

En conclusion, bien que les laitues puissent avoir une faible valeur nutritive, leur texture et hydratation sont bénéfiques pour les lapins. Il n’y a pas lieu d’exclure complètement les laitues de leur alimentation. Surtout que cela leur priverait d’une variété de goûts et de texture dans leur alimentation.

Note : Pour des conseils spécifiques sur l’alimentation de votre lapin, consultez toujours votre vétérinaire.

Bibliographie

Assefa, A.D., et al. (2019) « Identification and quantification of selected metabolites in differently pigmented leaves of lettuce (Lactuca sativa L.) cultivars harvested at mature and bolting stages. » BMC Chemistry 13, 56 2019. https://doi.org/10.1186/s13065-019-0570-2

Hosseini MJ., et al. (2023) « A worldwide systematic review, meta-analysis and meta-regression of nitrate and nitrite in vegetables and fruits », Ecotoxicology and Environmental Safety, Volume 257, 1 June 2023, 114934. https://doi.org/10.1016/j.ecoenv.2023.114934

Wesołowska A. et al. (2006) « Analgesic and sedative activities of lactucin and some lactucin-like guaianolides in mice », Journal of Ethnopharmacology, Volume 107, Issue 2, 19 September 2006, Pages 254-258. https://doi.org/10.1016/j.jep.2006.03.003

Article sur les valeurs nutritionnelles de la verdure

Cet article m’a demandé énormément temps de travail de recueil et de recherche, si vous le souhaitez, vous pouvez m’offrir un café pour me soutenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *