Tapis pododermatite drybed : 5 astuces sur les tapis épais pour lapin souffrant de pododermatite - Lina Pasteur Tapis pododermatite drybed : 5 astuces sur les tapis épais pour lapin souffrant de pododermatite - Lina Pasteur

Tapis pododermatite drybed : 5 astuces sur les tapis épais pour lapin souffrant de pododermatite

Les tapis épais et drainants pour animaux de type DryBed (VetBed ou Fleecebed) sont souvent recommandés pour les lapins souffrant de pododermatite pour leurs propriétés épaisses et drainantes. Ils permettent au liquide comme l’urine d’être drainer vers le fond et garder les pattes de nos lapins secs.
Sur cet article, je vais vous expliquer comment entretenir au mieux ces tapis pododermatite pour les garder moelleux et propres.

Pasteur sur son tapis pododermatite VetBed

1. Les tapis épais drainants

D’expérience, il vaut mieux investir dans les tapis “officiels” plutôt qu’acheter des tapis peu chers qui risquent d’être moins dense en poils et moins épais, que cela soit en magasin ou en ligne. La différence de prix est souvent de 5-10 euros, il vaut mieux alors aller vers les valeurs sûres.

Il y a deux magasins en ligne que j’aime bien. Chez les deux le choix de couleur et de format est assez vaste et complète. Marchandetapis qui vend les tapis DryBed originaux. Animilo vend les tapis VetBed/ConfortBed, ils sont équivalents aux tapis DryBed.

Deux paramètres sont à prendre en compte pour ces tapis. La densité des tapis et la hauteur des poils. Je recommande d’éviter la gamme Eco des deux marques, la densité est trop faible et la hauteur enlève beaucoup du moelleux des tapis plus épais. Pour un bon tapis pour la pododermatite, je conseille plutôt minimum en moyenne 1400 gr/m2 de densité et 26mm de hauteur, classique ou anti dérapant selon votre préférence.

2. L’installation du tapis pododermatite

Le tapis ne peut pas être utilisé seul. Il est drainant mais pas absorbant, il faut alors placer quelque chose d’absorbant en dessous. Que ça soit une serviette éponge, des alèses, de la litière ou même une grille pour laisser passer le liquide. Il est essentiel de changer régulièrement le dessous absorbant pour qu’il ne soit pas saturé, sinon l’effet drainant n’est plus assuré et le dessus commence à être mouillé.

Concernant le tapis en guise de sur-litière, je ne recommanderai pas les pellets de bois/paille qui se saturent très vite. Pour éviter ça, j’ai fini par mettre une grille par dessus les pellets de bois et le tapis épais par dessus pour qu’il puisse se drainer correctement. Pour les autres type de litières, je ne peux pas me prononcer car je ne les ai pas utilisés avec ces tapis.

Les vendeurs ne recommandent pas de mettre le tapis à proximité du foin. Bien que les brins peuvent rester coincés dans les poils, il est tout à fait possible de les enlever du tapis avec un peu d’effort.

3. Le lavage du tapis pododermatite

Pour les tapis épais utilisés en litière/sur-litière, il est nécessaire de les changer tous les jours. Les tapis utilisés en couchage peuvent être changé plutôt toutes les semaines.

En enlevant les tapis pour lavage, il faut secouer les crottes, poussières, foin, poils… du tapis. Généralement je secoue et je passe une balayette sur le tapis. Il faut faire attention lorsque le tapis a de l’urine dessus, ça peut continuer à goutter (dans ce cas, le dessous n’est pas suffisamment absorbant ou il faut changer plus régulièrement).

Les tapis peuvent passer au lave linge et au sèche linge. Personnellement j’ai remarqué que le meilleur est de les laver à 20°C puis en séchant à l’air. Je n’ai pas remarqué de différence entre le sèche linge et le séchage à l’air.

Au bout d’un moment, il est possible que le tapis sente l’urine même après un passage à la machine à laver (les tapis anti dérapant semblent moins retenir l’odeur). Je recommande alors de tremper le tapis dans de l’eau et du vinaigre avec un peu de détergeant avant de le passer à la machine.

4. Le brossage du tapis pododermatite

Après le premier lavage, le tapis change d’apparence en “peau de mouton”, avec les poils agglomérés. Les fabricants disent que ça ne change pas les qualités moelleuses et drainantes du tapis, mais je ne suis pas d’accord. De plus, en gardant le tapis ainsi, j’ai remarqué que le foin et la poussière s’accumulent et s’incrustent dans le tapis. Selon moi, il est nécessaire de brosser les tapis après chaque lavage. Ce n’est pas obligatoire, mais c’est une option.

tapis pododermatite lapin épais non brossé après lavage
Tapis non brossé après lavage et séchage
tapis pododermatite lapin épais brossé
Tapis brossé

Il faut brosser les tapis avec une brosse type carde comme celle du lien Amazon (lien affilié). Il faut une brosse carde avec des pics assez longs pour bien passer l’épaisseur du tapis.

Généralement je brosse dans minimum 2 sens. Je brosse une première fois dans un sens. Puis, pour enlever le plus de poussières, je mets le tapis sur le dossier d’une chaise pour brosser plus vigoureusement à la verticale, ce qui permets d’enlever le maximum de poussières et débris.

Le brossage n’a pas besoin d’être parfait, l’importance est de ramener un minimum de moelleux et enlever le maximum de poussières.

5. Autres conseils sur les tapis pododermatite

Pour l’environnement de vie du lapin, il n’est pas nécessaire de mettre partout des coussins et tapis moelleux. Une diversité de type de sol est aussi important pour que le lapin puisse choisir et courir. Les éléments moelleux sont à privilégier pour les endroits où le lapin aime bien se mettre en poule ou dormir. Sur les lieux de passage, rien ou un tapis fin en cotton suffissent.

Beaucoup de lapins n’apprécient pas vraiment les coussins et ont tendance à les détruire. Une alternative peut-être les tapis de yoga épais, moelleux et surtout à mémoire de forme, ils sont parfaits pour une petite sieste.

tapis pododermatite, lapin pododermatite, pommade pododermatite, chaussettes pododermatite, comment soigner la pododermatite

Conclusion

Pour finir, le choix du sol est un élément important pour les lapins souffrant de pododermatite. Il n’est pas nécessaire de recouvrir tout le sol d’éléments moelleux, cela peut même être contre productif en limitant les déplacements du lapin.

L’entretien des tapis, particulièrement les tapis épais et drainants, est très important pour une meilleur hygiène et confort de nos lapins.

Pour les lapins souffrant de pododermatite, dont la guérison stagne malgré les adaptations de l’environnement, je propose des chaussons pododermatite pour lapin, inspirés par la pododermatite de mon lapin et développés en pensant particulièrement au confort de nos bébés.

  • Photo couleurs chaussons pododermatite
    32,00 40,00 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *