Quand et comment arrêter les chaussons pododermatite ?

Bonjour !

Un petit article pour vous expliquer comment évaluer la progression de la guérison de la pododermatite de votre lapin avec ses chaussons et savoir quand arrêter les chaussons !

Comment évaluer la progression de la pododermatite ?

Tout d’abord, je vous rappelle que les chaussons doivent être changés tous les jours. Il est possible de les mettre tous les jours de la semaine, ou de faire des pauses de plusieurs heures/jours. Bien sûr, si mes conseils vont à l’encontre de ceux de votre vétérinaire, l’avis du vétérinaire prime sur mon avis car il connait le cas particulier de votre lapin.

Personnellement, je fais une pause de 12h minimum par semaine. Généralement, je lui enlève les chaussons le soir et contrôle le matin. Cette pause permet de voir l’état de la pododermatite de votre lapin, sans chaussons, les poils vont naturellement se mettre en place selon la démarche et les frottements.

A 12h sans chaussons, je regarde l’état des pattes de Pasteur. Si un ou les deux de ses talons sont ne sont plus recouverts de poils et rouges foncés (patte de droite photo 1b, photo 2b), je remets les chaussons. Si les talons sont recouverts de poils et/ou la peau n’est pas rouge foncée (patte de gauche photo 1b et photo 3), je laisse encore 12h de pause, pour un total de 24h de pause. On peut contrôler tous les 12h pour voir comment évolue les talons sans chaussons.

pododermatite évolution
Photo 2a. Pattes de Pasteur après avoir enlevé les chaussons.
pododermatite évolution
Photo 2b. Pattes de Pasteur après 12h de pause. Les deux pattes sont rouges et dégarnies. Les chaussons ont été remis.
pododermatite évolution
Photo 3. Pattes de Pasteur après 24h de pause. Les poils recouvrent les talons, même s’il y a quelques petites zones un peu clairsemées. La pause a été prolongée de 12h. Au bout de 36h, les talons commençaient un peu à rougir vers le foncé, les chaussons ont été remis. A ce stade, la pododermatite est en passe d’être guérie, mais les chaussons sont encore nécessaires jusqu’à ce que les poils repoussent et protègent les talons.

But des pauses et des chaussons

Le but des chaussons étant que les poils repoussent assez pour pouvoir protéger seul le pied. La repousse peut être très très (très) longue et la pododermatite régresser en cas de maladie (c’est le cas de Pasteur, depuis octobre il est de nouveau malade et sa pododermatite s’est aggravée après avoir été presque guérie…).

Les pauses permettent d’évaluer comment les poils repoussent. Car dans les chaussons, les poils peuvent se mettre un peu dans tous les sens, protégés par le chausson. Laisser les pattes naturellement évoluer dans l’environnement permet de se rendre compte de ce qu’il se passe sans protection et évaluer quand il est possible de prolongé les pauses jusqu’à arrêter.

Conclusion

Il faut surtout retenir que les poils de lapins peuvent mettre beaucoup de temps à pousser. Pasteur a eu son ventre rasé en mars 2023 pour une échographie, en février 2024, il est toujours dégarni du ventre… La laserthérapie aide cependant beaucoup à la repousse des poils en association avec les chaussons. Pour voir l’évolution de la pododermatite de Pasteur durant et après sa laserthérapie : évolution de la pododermatite de Pasteur.

Note : Après plusieurs semaines de port des chaussons, il est possible qu’il y ait une zone dégarnie au niveau de la fermeture de l’élastique. C’est tout à fait normal si la peau reste saine, les poils repousseront. Si elle est rouge, il est possible que vous serrez trop l’élastique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *