Pododermatite lapin, traitement naturel : l’argile verte

Pododermatite lapin traitement naturel, bétadine, pododermatite lapin, argile verte
La pododermatite, une affection fréquente chez les lapins, se caractérise par la perte de poils et l’inflammation des pattes. Référez-vous à l’article que j’ai écris sur les causes et adaptations à mettre en place lors d’une pododermatite.

Les propriétaires de lapins sont souvent à la recherche de solutions naturelles, et l’argile verte est parfois considérée. Dans cet article, je vais vous exposer mes réserves concernant l’utilisation de l’argile verte pour traiter la pododermatite chez les lapins.

Argile verte traitement naturel pododermatite

Argile Verte, traitement naturel mais pas une si bonne idée

L’utilisation de l’argile verte pour traiter la pododermatite chez le lapin suscite des questions. Bien que l’argile verte soit réputée pour ses propriétés purifiantes, antiseptiques et cicatrisantes, son application cutanée pour la pododermatite peut présenter des inconvénients significatifs.

De l’expériences de quelques uns de mes centaines de clients, l’argile verte n’a pas aidé la guérison de la pododermatite de leur lapin, voire a aggravé l’état de la pododermatite.

Plusieurs vétérinaires NAC exclusifs reconnus, interrogés sur la question, ont déconseillés l’argile verte pour le traitement de la pododermatite pour les raisons citées ci dessous.

Inconvénients de l’Argile Verte

  1. Processus Contraignant et Stressant : Appliquer l’argile, bander les pattes, attendre 5 à 60 minutes selon les protocoles, débander les pattes et nettoyer soigneusement peut être stressant et long pour le lapin.
  2. Risque d’aggraver la pododermatite : l’argile verte peut être très compliqué à enlever correctement des poils du lapin. Cela se fini souvent par des poils tirés et frottés, ce qui enlève des poils aux pattes déjà fragilisée par la pododermatite, donc d’aggraver la situation.
  3. Risques de Contamination : L’argile verte peut être contaminée, notamment par du plomb. Des préoccupations, en particulier par voie orale, ont été soulevées par l’ANSES. Il est alors important de surveiller de très très près le lapin. Il est aussi difficile d’enlever complètement l’argile des poils du lapin, ce qui ajoute au risque de contamination si le lapin se lèche.
  4. Assèchement de la Peau : L’argile verte, bien que supposée cicatrisante, a des propriétés asséchantes. Cela peut ne pas être idéal pour une peau enflammée qui a besoin de nutrition et d’hydratation pour favoriser la repousse des poils.

Traitements alternatives recommandées

Il est essentiel de considérer des alternatives moins contraignantes et moins risquées. Les crèmes cicatrisantes recommandées par un vétérinaire spécialisé dans les Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) peuvent être une option plus sûre et tout aussi efficace. En discutant avec plusieurs vétérinaires NAC exclusif, les crèmes cicatrisantes et pommades médicales sont privilégiées, leurs composition étant sûres et étudiées pour traiter les peaux lésées. En revanche, l’argile verte est fortement déconseillées par ces vétérinaires.

Consultation vétérinaire pour la pododermatite

Lorsqu’une alopécie due à la pododermatite est observée, la visite chez un vétérinaire NAC compétent est indispensable. Ce professionnel pourra déterminer la cause de la pododermatite et prescrire des traitements adaptés. Un article détaillé sur les causes de la pododermatite est disponible sur mon site.

Quand s’inquiéter ?

Tous les lapins ont naturellement un stade léger de pododermatite. Ca devient problématique lorsque les poils ne recouvrent plus du tout la peau et que cette dernière commence à devenir rouge foncé/violet et s’ulcère.

En repoussant les poils, il est tout à fait normal de voir une petite zone sous les poils qui soit dégarnie. Il est aussi normal que la peau soit légèrement rouge et qu’il y ait des callosités/pellicule de peau. Dans ce cas, il ne faut RIEN faire ! Mettre de la crème, trop toucher le pied pourrait empirer les choses !

Juste à gauche, les photos de la patte de Rosalind, la copine de Pasteur. Ca fait 2 ans qu’elle est à ce stade et sans y toucher ça reste stable. Pour mieux observer, vous pouvez trouver la vidéo ici.

Il est vraiment important qu’à ce stade, on n’y touche pas tant que des poils recouvrent tout le pied, au risque d’encourager une pododermatite pathologique

Précautions Importantes lors d’une pododermatite

En toutes circonstances, ne jamais appliquer de crème ou d’argile sur une peau ulcérée, infectée, ou abîmée sans l’avis préalable d’un vétérinaire NAC. En attendant la consultation vétérinaire, il est recommandé de laver les plaies et de les désinfecter pour éviter d’aggraver la situation.

Conclusion

La pododermatite chez le lapin nécessite une approche attentive et professionnelle. Plutôt que de recourir à des solutions potentiellement contraignantes, stressantes et dangereuses comme l’argile verte, consulter un vétérinaire spécialisé est la meilleure démarche pour assurer le bien-être de votre compagnon à longues oreilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *